« Soigner avec le Coeur du Bouddha »: Une formation en acupuncture et phytothérapie à l’EIAB

“Avec cette médecine, ce que nous faisons surtout c’est rétablir l’équilibre énergétique du patient, en faisant ça, la santé se rétablit naturellement…“ c’est le constat que fait Jean-Christophe Blanchard, médecin généraliste, ostéopathe, homéopathe et acupuncteur à Colmar. Selon lui, “ce qui est enseigné aux étudiants dans les facultés de médecine s’apparente bien souvent à de la médecine palliative. On leur apprend tout juste à supprimer les symptômes mais pas à rétablir la santé des patients“.

Depuis un an, le Dr. Blanchard fait partie de la petite douzaine de participants à la formation en acupuncture de l’Ecole Hai-Thuong. Il vient tous les deux mois à l’Institut Européen de Bouddhisme Appliqué pour y suivre les enseignements du Dr. Do Trong Le, un disciple de longue date de Thich Nhat Hanh (Thây). Dr. Do est arrivé du Vietnam en 1979 en tant que réfugié de guerre (Boat People). Il s’est établi en France où il travaille depuis, et où il a développé la méthode Hai-Thuong. Dans son travail d’acupuncteur, la pratique de la méditation et de la pleine conscience jouent un grand rôle. Quand il soigne un(e) patient(e), il entre dans un état de méditation profonde qui lui permet d’être en connexion avec lui/elle. “Le coeur d’or du Bouddha est là, avec moi“ dit-il en souriant. Sur les indications de Thich Nhat Hanh (Thay), il offre depuis janvier 2015 à des membres des professions médicales et paramédicales cette formation en acupuncture à l’EIAB ; celle-ci, à travers neuf modules, propose aussi bien l’exploration des concepts et des théories inhérents à cette médecine (y compris la prise des pouls simplifiée) que des applications cliniques (soins de patients sur place) ou encore l’entraînement à la pleine conscience (relaxation, Qi Gong, méditation).

Le septuagénaire obtient avec ses traitements des résultats étonnants et souhaite désormais, avec cette école d’acupuncture, transmettre ses connaissances aux générations suivantes afin que la méthode Hai-Thuong, son efficacité et sa sagesse, puissent se développer encore dans l’avenir. C’est là encore un souhait exprimé par son maître Thich Nhat Hanh, que ces connaissances ancestrales et la science moderne puissent communiquer et entrer dans un véritable dialogue.

Puisant son inspiration dans la pratique et les connaissances du médecin vietnamien Hai-Thuong, célèbre phytothérapeute du 18ème siècle, le Docteur Do les a transposées dans le champ de l’acupuncture. Il a ainsi découvert comment le corps humain est un arbre nourri tout entier par ses trois racines énergétiques principales, celles du Rein, du Foie et de Rate-Pancréas.

L’application clinique de cette théorie de «l’arbre à trois racines», par une stimulation énergétique des trois méridiens (Reins, Foie et Rate-Pancréas) dans les jambes, vient soutenir le rétablissement rapide de l’équilibre Yin/Yang dans le corps entier entraînant la disparition (ou une nette amélioration) des symptômes et une sensation de bien-être partout dans le corps du patient. C’est un des éléments clés pour expliquer la réussite de la méthode Hai-Thuong et Dr Do compare souvent cet effet étonnant à l’image de la montée de sève dans un arbre au printemps. Celle-ci monte depuis les racines, nourrit l’arbre tout entier, fait pousser les bourgeons, grandir les feuilles tendres et s’allonger les branches…

“Avec la méthode Hai-Thuong, nous soignons un malade en fonction de son état énergétique.“ nous dit Dr Do “Nous nous attachons tout d’abord à rétablir son équilibre Yin/Yang général, ensuite seulement, nous réglons les problèmes particuliers liés aux organes affectés et aux méridiens déréglés.“ L’application clinique de cette théorie laisse entrevoir des traitements efficaces pour de nombreux problèmes, tels l’asthme, l’hypertension artérielle, les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées, l’arythmie, l’extrasystole, les vertiges et bien d’autres encore.

Julie habite la région de Trèves ; elle est atteinte de la maladie de Parkinson et assiste depuis presque un an aux week-ends d’acupuncture en tant que patiente. Les soins qu’elle y reçoit renforcent en elle aussi bien les  énergies Yin que Yang ; ils activent aussi les énergies des méridiens Ren Mai et Du Mai, ceci afin de soutenir le fonctionnement de la moelle épinière et du cerveau. Dans les cas de maladie de Parkinson ou de sclérose en plaque, la moelle épinière est très affaiblie et les nerfs qui en partent ne peuvent transmettre l’énergie correctement. Ils se retrouvent de ce fait eux mêmes affaiblis et, l’énergie ne circulant pour ainsi dire plus, les capacités de mouvements (commandés par le cerveau et la moelle épinière) sont réduites et ceux-ci deviennent difficiles. La réactivation des méridiens Ren Mai et Du Mai produit dans beaucoup de cas de véritables merveilles et Julie en est un exemple vivant: elle peut à nouveau marcher normalement, elle danse tous les jours, pratique le yoga et elle est tellement heureuse que ce traitement fonctionne si bien.

Pouvoir constater directement les transformations de l’état des patients, les voir se sentir bien, c’est une des grandes satisfactions des élèves de l’école. Comme le dit souvent le Dr Do: “Le bonheur des patients, c’est notre bonheur !“ Ce médecin modeste et plein de vie s’est fixé comme but de trouver encore de nouveaux traitements pour soigner encore plus efficacement les maladies difficiles comme le cancer, la maladie de Parkinson, Alzheimer, etc. avec l’acupuncture mais aussi en collaboration et dialogue avec les scientifiques. Il utilise parfois, pour parler du cerveau d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, l’image d’une salle dans laquelle seulement la moitié des ampoules électriques seraient allumées. Lorsqu’on y rétablit une bonne circulation de l’énergie, tout à coup, toutes les ampoules s’allument.

Barbara Buggisch / Article paru dans la Newsletter EIAB – Mai 2016

Written by

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]

No Comments Yet.

Leave a Reply

Message

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]